Délai de carence de l’assurance santé : peut-il être négocié ?

La santé étant considérée par tout le monde comme la première richesse, l’homme a tout fait pour bien l’entretenir ou encore la recouvrer en cas de maladie. Pour éviter des charges trop lourdes financièrement, contacter une assurance santé parait l’idéal. Pourtant, chaque compagnie d’assurance définit ses propres termes du contrat. En effet, ils déterminent les limites de la couverture de l’assurance. Dans cette optique, certains assureurs n’ont pas hésité à insérer des délais de carences pour les cas des assurances santé.

Pourquoi avoir créé ce délai

Dans son principe, une assurance a pour mission de se substituer à son client lorsqu’un fait juridique apparait dans la vie de ce dernier. Effectivement, il y a une assurance pour tout. Assurance maladie, assurance incendie, assurance santé, et cetera. Pour le cas de l’assurance santé, les compagnies ont trouvé bon de créer ce délai pour une raison particulière. Dans leur politique de la prévention contre les abus effectués par les souscripteurs, le recours à ce délai est vraiment nécessaire. Dans la pratique, pendant toute la durée de la carence, l’assurance n’est pas tenue de payer les frais médicaux de son client. En général, cette durée est immuable, mais il est possible de négocier le délai de carence sous certaines conditions. A noter que ce délai prend place au début de la souscription du contrat.

L’anticipation, la clé de la réussite

Techniquement, négocier le délai de carence d’une assurance santé consiste à demander l’abrogation du dit délai. Pour y arriver, il faut d’abord choisir une assurance avec les mêmes garanties que l’assurance précédente. Après il faut demander la radiation à cette assurance antérieure. C’est seulement là que le nouvel assureur pourra abroger le délai de carence de la seconde assurance. Par ailleurs, il faut quitter la précédente assurance, avant l’échéance du contrat.

L’existence d’une alternative

Au cas où la peur de ce délai martèle la conscience des souscripteurs, certaines compagnies d’assurance proposent des assurances sans délai. Contracter ce genre de convention, c’est bénéficier de la couverture de l’assureur, tous les jours de l’année. Mais il est à signaler que les garanties offertes par cette assurance sont moindres, comparées à celle qui contient le fameux délai. Donc, si le client a besoin d’une intervention lourde en matière de santé, il va falloir préconiser l’assurance avec le délai de carence. Cependant, pour les interventions légères, l’assurance sans carence suffit amplement. De surcroit, pour les mutuelles d’entreprise, la législation en vigueur ne permet aucune carence.

Peut-on faire évoluer son contrat de santé avec l’âge ?
Orthodontie : quelle option dans ma mutuelle choisir pour être bien remboursé ?