Bien déterminer les besoins de l’animal avant de choisir la meilleure mutuelle santé

mutuelle santé
Accueil / Assurance Animaux / Bien déterminer les besoins de l’animal avant de choisir la meilleure mutuelle santé

Publié le : 17 avril 20235 mins de lecture

Entre la prise de médicaments, les opérations chirurgicales, les vaccins et les consultations, un budget est souvent nécessaire pour prendre soin de votre animal de compagnie. Alors pour lui apporter toute l’attention nécessaire sans connaître des difficultés financières, une assurance pour animaux reste préconisée.

Quels sont les besoins de votre animal de compagnie ?

Une mutuelle pour animaux ne se choisit pas au hasard. En effet, de nombreuses personnes regardent uniquement la tarification. Or, il existe de nombreuses spécificités dans les prises en charge. Par exemple, l’assurance dalma.co couvre les frais vétérinaires ainsi que les consultations pour que vous puissiez prendre soin de la santé des chats de la maison. Mais de votre côté, posez-vous directement les bonnes questions par rapport aux spécificités de la race, s’il s’agit d’une femelle ou d’un mâle, d’un animal âgé ou au contraire plus jeune. Si ce dernier passe une grande partie de sa vie à l’extérieur du logement, les risques sont également plus importants en termes d’accidents et de maladies. Il est également judicieux d’utiliser un comparateur en ligne pour obtenir plusieurs devis, bien évidemment sans le moindre engagement de votre part. Vous prenez connaissance des conditions de souscription, de la tarification, mais également des exclusions. Si vous visez un niveau de couverture important, choisissez une formule sans franchise et sans carence. Ainsi, le contrat vous permettra de prendre soin de votre animal de compagnie, sans craindre d’avoir de mauvaises surprises financières.

À découvrir également : Assurance animaux : quels types d'animaux sont couverts ?

Quelles sont les formules existantes ?

La majorité des compagnies d’assurances propose trois types de couverture. Une fois que vous avez déterminé les besoins de votre animal, orientez-vous vers celle avec le meilleur rapport qualité prix. En premier lieu, vous disposez de la formule de base. Elle présente l’avantage d’être moins onéreuse, mais les garanties sont restreintes. Certes, le montant annuel de votre cotisation sera ajusté en fonction de votre animal et de la race de celui-ci, mais la tarification oscille entre 60 et 120 €. Il est rare de trouver une formule de base avec un taux de remboursement qui dépasse le plafond de 70 %. Par ailleurs, tous les actes vétérinaires ne sont pas couverts. Sinon, choisissez une formule plus protectrice avec un contrat standard. Vous trouverez un plafond annuel de remboursement de meilleure qualité avec au minimum un plafond de 70 %. Cependant, difficile de trouver un contrat qui excède 90 % du plafond de remboursement. Cette fois-ci, la cotisation annuelle s’élève entre 120 et 300 €. En comparaison avec la formule précédente, le niveau de protection reste plus intéressant. Une formule appropriée pour les propriétaires amenant régulièrement leur animal de compagnie chez le vétérinaire. Sinon, portez votre dévolu sur le contrat premium. Certes, la formule est plus onéreuse, mais c’est la meilleure solution si vous cherchez une prise en charge des frais de vétérinaire à 100 %. Si vous avez un chien de chasse, des animaux de concours ou si vous êtes éleveur canin, une garantie optimale s’impose. Mais c’est également le même constat si vous avez un chien fragile ou si votre animal de compagnie est davantage exposé à de graves maladies.

Mettre en lien les garanties de la mutuelle pour animaux avec vos besoins

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaise formule, tout dépend de vos besoins initiaux. En tant que propriétaire de votre animal de compagnie, vous êtes la personne la mieux placée pour connaître ses besoins. Sur le marché, il n’y a pas de tarifs conventionnés et donc chaque compagnie d’assurances propose sa propre tarification. Résultat, les disparités sont nombreuses, ce qui impose une certaine vigilance de votre part. Concentrez-vous sur les conditions d’éligibilité, car certaines assurances pour animaux refuseront peut-être de prendre en charge votre animal en fonction de sa race ou de son état de santé. Pour éviter tout malentendu, il vous sera souvent demandé de produire un certificat que le vétérinaire vous remettra. Le dernier point de vigilance concerne les plafonds de remboursement. Avec une tarification de base, le plafond reste minimum, mais les cotisations sont plus basses. Par exemple, si vous choisissez un plafond annuel de 2000 €, vous n’aurez aucun frais supplémentaire tant que vous ne le dépassez pas. En cas d’excédent, la mutuelle ne prend pas en charge les frais.

C’est une évidence que les frais vétérinaires sont nombreux et une source d’angoisse pour les propriétaires. Alors pour être serein et en même temps prendre soin de la santé de votre animal de compagnie, choisissez une mutuelle adaptée.

Plan du site