Assurance par type de deux-roues : quels besoins pour une moto cross ?

moto cross
Accueil / Assurance Auto / Assurance par type de deux-roues : quels besoins pour une moto cross ?

Publié le : 31 juillet 20235 mins de lecture

La moto-cross se destine essentiellement à un usage sportif sur des terrains ou des chemins privés. Toutefois, du point de vue de l’assureur, elle demeure un véhicule comme les autres. Cela signifie donc qu’elle nécessitera la couverture par un contrat spécifique afin de dédommager les personnes concernées par un potentiel sinistre. Quelles en sont les particularités ? Sur quels critères le choisir ? Quelles sont les garanties les plus intéressantes en pareilles circonstances ?

Rappel de la législation en vigueur

La législation concernant la conduite d’une telle moto est stricte. Il est en effet nécessaire de remplir deux principales obligations. Vous devrez ainsi posséder le permis moto-cross et votre véhicule devra être assuré. Pour en savoir plus, tapez les mots-clés « assurance par type de 2 roues » dans la barre de recherche de votre moteur web favori. Il n’est, en revanche, pas nécessaire d’être majeur. Veuillez toutefois noter que la cylindrée maximale autorisée variera en fonction de l’âge du pilote :

  • 60 cm3 pour des enfants de 6 à 9 ans
  • 80 cm3 entre 9 et 14 ans
  • 125 cm3 entre 14 et 16 ans
  • pas de limitation après 16 ans

Une moto de ce genre n’est pas autorisée à circuler sur la voie publique. Son utilisation reste uniquement limitée à des terrains ou à des chemins privés. N’hésitez donc pas à vous adresser à un club proche de chez vous. Vérifiez qu’il dispose bien de l’agrément de la Fédération française des motocyclistes (FFM) et demandez votre licence afin de pratiquer votre loisir en totale liberté !

Est-il obligatoire d’être assuré ?

Tout véhicule en état de rouler doit être assuré, peu importe si son utilisation est interdite ou non sur la voie publique. Ce dernier pourrait en effet provoquer des dégâts corporels et matériels à des tiers, qui seront alors pris en charge par cette assurance.

Tout contrevenant à cette règle s’expose à une amende pouvant atteindre 3 750 €. Il risque également l’immobilisation de son deux-roues et la suspension de son permis de conduire. Il pourra de plus être convoqué, à ses frais, pour un stage de sensibilisation aux dangers de la route.

Comment assurer un tel engin ?

Comme le rappelle l’excellent site spécialisé dans le monde de l’assurance lesfurets.com, une moto-cross ne pourra pas être couverte par les garanties moto habituelles. Il suffit de prendre votre licence pour être automatiquement protégé. Attention, cette couverture est minimale (on parle alors d’assurance au tiers) et servira essentiellement à indemniser les victimes des dommages que vous avez provoqué. Vous aurez bien sûr compris que le pilote et son engin ne seront alors pas protégés.

Pour bénéficier d’une totale protection, vous devrez souscrire à une assurance tous risques. Gardez en effet bien à l’esprit que le moto-cross reste une pratique dangereuse. Il suffit d’une simple erreur d’inattention ou de conduite pour endommager lourdement votre deux-roues. Vous devrez également remplacer régulièrement vos équipements de protection (dont le casque et les gants), fortement sollicités lors d’une chute. C’est pourquoi la majorité des pratiquants optent pour une telle formule.

Les critères de choix

Pour trouver le contrat idéal, n’hésitez surtout pas à demander des devis détaillés à un maximum d’assureurs. Vous disposerez ainsi de toutes les informations pour les comparer et retenir celui qui vous semble être le plus avantageux. Vous devrez notamment vous montrer vigilant sur ces paramètres :

  • le montant des cotisations
  • le montant des franchises
  • les conditions générales
  • les conditions d’exclusion
  • les niveaux de garantie proposés
  • le contexte d’application

Pour gagner du temps dans vos recherches, vous avez également la possibilité de vous servir d’un comparateur en ligne. Après avoir précisé vos critères, vous recevrez instantanément les propositions des plus grandes compagnies d’assurance.

Quelles garanties souscrire ?

C’est en effet la question que vous devrez vous poser ! Il convient en effet de distinguer les garanties qui vous seront réellement utiles de celles, inutiles et superflues, qui ne feront qu’augmenter le montant des cotisations. Par exemple, il pourra être intéressant d’envisager une indemnisation en cas de vol de votre moto.

Ce type de véhicule, en raison de son important potentiel de revente, intéresse en effet fortement les voleurs. Il présente de plus une valeur d’achat importante, surtout s’il s’agit d’un modèle neuf. Aussi, il est fortement recommandé d’adopter une telle garantie, même si le deux-roues stationne essentiellement dans un parking surveillé et sécurisé. Bien souvent, la garantie « vol » sera d’ailleurs associée à la garantie « vandalisme » dans les contrats.


Plan du site